Notre cheminement national de 1970 à présent

CVX Canada-Français

« Une grâce dans l’histoire »

Les Principes Généraux (PG) de la CVX nous invitent à reconnaître et approfondir les fondements et origines ignatiennes de notre communauté.  Le PG no. 3 nous rappelle que notre cheminement spirituel actuel fait partie d’une longue histoire et que notre démarche s’inscrit dans la continuité de ce mouvement, né au temps d’Ignace, et qui a traversé le temps pour devenir ce qu’il est aujourd’hui.  

Plus récemment, le Projet 169 de la CVX Mondiale nous invite à approfondir le thème du « don » en trois mouvements : l’accueillir, en prendre soin et finalement, l’offrir généreusement et dans la joie.  Nous nous sommes donc tournés, en tant que CVX du Canada-Français, vers notre histoire et notre cheminement national pour en faire la relecture et apprécier le don reçu, celui qui rappelle notre identité et notre mission, afin de renforcer notre fondement.

 

Ce don a été reçu progressivement au cours des années, en plusieurs étapes, jusqu’à prendre la forme qu’il a aujourd’hui, à travers ce que nous sommes en tant que communauté nationale, avec une identité que nous avons commencé à approfondir et à discerner à l’échelle nationale en vue de mieux discerner notre mission. Nous pouvons regarder en arrière pour contempler les étapes de notre progression durant les vingt dernières années, en suivant le cheminement des Exercices, vers la découverte de notre identité et de notre mission commune :

  • Le début des années 1970 marque le début de la CVX avec la formation de deux premières communautés issues des Congrégations mariales, auxquelles se joindront dans les années 1990 de nouvelles communautés composées de personnes venues d’autres pays qui enrichiront notre diversité humaine et spirituelle.

  • 1998: Début d’une démarche de formation nationale qui vise à découvrir notre identité nationale et à discerner notre mission. Cette démarche débute avec le Principe et fondement et suit les étapes des Exercices spirituels. Les Journées nationales, retraites et journées de formation nous permettent de construire notre identité et de renforcer les liens d’appartenance à la communauté nationale et mondiale. Cette identité est enrichie par l’intégration des Principes généraux et du Charisme de la CVX et notre participation à l’Assemblée mondiale d’Itaïci en 1998.

  • 2001: Le discernement de notre identité nationale donne naissance à notre logo CVX. Ensuite, l’arbre est choisi comme symbole d’une communauté qui vit de l’Esprit et se nourrit d’une terre ignatienne. L’attachement des feuilles aux branches et des branches au tronc symbolise notre appartenance à la communauté locale et nationale, attachement permettant de nous nourrir de la sève ignatienne, de grandir pour porter du fruit.

  • La démarche de formation nationale mène à un premier discernement de notre mission commune lors de la Journée nationale de 2002 : « Sous la mouvance de l’Esprit, chercher le visage du Christ pour le révéler à tous dans la vie courante ». Discernement communautaire basé sur le travail des communautés locales discernant leurs missions communes en débutant par les missions personnelles des membres.

  • Le Congrès nord-américain de Guelph en 2002 nous permet de présenter notre identité et notre mission commune à la CVX de l’Amérique du nord, puis à la communauté mondiale lors de son assemblée à Nairobi en 2003. Les fruits de ces congrès permettront à notre CVX d’avancer dans l’approfondissement et le discernement de la mission à travers les orientations et les rencontres nationales.

  • La Journée nationale de 2005 permet de choisir le thème de l’eau comme point d’attention pour la mission. Après un approfondissement de ce thème dans les communautés locales, la CVX nationale choisit d’agir en partenariat avec Développement et paix à l’échelle du gouvernement fédéral, pour protéger le droit à l’eau. Le Congrès de Chicago en 2005 permet de porter cette attention aux délégués de la CVX nord-américaine à l’ONU.

  • 2007 : la CVX nationale franchit une nouvelle étape dans son engagement apostolique en discernant des champs d’action. Quatre de ces champs sont identifiés à partir des missions des membres des communautés locales :​

    • Environnement : la question de l’eau et la collaboration avec la CVX d’Amérique du nord.

    • Pauvreté et développement : la mission en Haïti en collaboration avec le père Gilles Beauchemin.

    • Éducation de la foi : la formation ignatienne par le biais du centre Manrèse et l’accompagnement des EVC.

    • Justice et paix : les initiatives de collaboration de nos membres avec le Centre justice et foi, Développement et paix et Pax Christi.

Au cours des années qui suivent, les membres de la CVX vont poursuivre leur mission à travers leurs engagements dans les champs d’action identifiés à l’échelle nationale.

  • Plusieurs autres événements engagent la CVX dans son expérience de la mission, lui permettant de passer du discernement à l’action :​

    • 2005-2007 : Levée de fonds et projets de soutien pour la mission en Haïti, notamment pour le projet « Offrons une étoile » qui apporte un soutien aux familles démunies de Port-au-Prince par le biais de la mission jésuite.

    • 2005-2006 : Célébration des anniversaires ignatiens avec les jésuites et organisation du pèlerinage ignatien à Québec, rassemblant 40 communautés et mouvements ignatiens et renforçant la collaboration entre la CVX et les jésuites et avec l’ensemble de la famille ignatienne.

    • 2007 : Session de formation sur le leadership CVX à Montréal animée par des représentants de la CVX mondiale et les membres du comité de formation CVX.

  • L’Assemblée mondiale tenue à Fatima en 2008 permet à la communauté nationale d’approfondir sa mission dans une approche prophétique en réponse à la grâce de Dieu.

  • Dans les années suivantes, une nouvelle structure d’accueil permet la création de communautés d’accueil à Québec, Montréal, Sudbury et Ottawa.

  • En 2010, le Congrès national permet à la CVX de sortir d’une crise vécue au sein de sa gouvernance.

  • À partir de 2011, plusieurs membres partent pour Haïti en mission humanitaire et pour se joindre à la mission de la CVX du Canada anglais. Ces voyages s’inscrivent dans la continuité de notre engagement envers Haïti. Ils permettent également de soutenir la communauté d’accueil CVX en Haïti, notamment en ce qui concerne la formation.

  • En 2013, l’Assemblée mondiale a lieu au Liban, marquant le 450ème anniversaire de la naissance des Congrégations mariales, ancêtres de notre CVX. Le thème de l’assemblée, « De nos racines aux frontières », nous invite à faire la relecture de notre passé pour mieux préparer notre avenir. Cette orientation rejoint la démarche de formation lancée lors de la Journée nationale de 2015 : relire notre ligne historique afin de découvrir notre identité nationale et discerner notre mission.

  • Le processus porté par le comité de formation et l’exécutif de la CVX du Canada français se poursuit depuis 2015 jusqu’à aujourd’hui.  Pendant l’année 2015-2016, quelques membres du CA visitent les communautés locales pour leur parler du discernement communautaire et de ses trois niveaux (identité, appel, mission).

  • La Journée nationale 2016 est consacrée à dresser le « portrait-robot de Dieu », à partir d’éléments de l’image de Dieu que nous percevons, en tant que CVX nationale.

  • Une retraite se déroule à Ottawa l’automne suivant pour aller plus loin et accueillir notre « nom de grâce ». Mais il s’avère que le fruit n’est pas mûr. Les membres de la CVX du Canada français réalisent qu’ils ne se connaissent pas suffisamment au-delà du cercle de leur communauté locale, et qu’il faut approfondir le sentiment d’appartenance à la communauté nationale avant de songer à aller plus loin dans la démarche.

  • Au printemps 2017, le comité de formation invite les communautés locales à relire leurs cheminements (personnel et communautaire) en préparation de la Journée nationale. Lors de cette journée, les communautés présentent le fruit de leur relecture, et dans la foulée de ce partage, les personnes présentes font un exercice de photo-langage. Cet exercice sera repris dans les mois qui suivent, alors que des membres du Comité de formation visitent chaque communauté pour permettre au plus grand nombre possible de membres de s’approprier ce qui a été vécu à la Journée nationale et d’apporter leur contribution personnelle à la démarche.

  • La Journée nationale de 2018 a permis à chaque communauté de partager les fruits de son cheminement de l’année en exprimant son identité à partir des dons recueillis et offerts autour du Projet 169 de la CVX mondiale : « CVX un don pour l’Église et le monde ». En continuité avec l’exercice de photo-langage démarré l’année précédente, un discernement communautaire a permis de dégager des convergences à partir des images de portrait de la CVX nationale du présent et du passé, exprimant l’identité nationale telle qu’elle est perçue par l’ensemble des communautés présentes.  Un désir commun est alors devenu plus palpable : celle de vivre plus pleinement l’expérience de « communauté » et en approfondir le sens à la lumière des Principes Généraux de la CVX et de notre Charisme.

  • La Journée nationale de 2019 nous a permis de confirmer notre désir commun à poursuivre notre démarche de croissance ensemble avec détermination et persévérance et à renforcer notre appartenance CVX autour de ses trois piliers : la vie spirituelle ignatienne, la vie de communauté et la vie apostolique.  L’image de l’arbre qui identifiait notre mission commune durant les années 2000 revient avec un nouveau souffle et une nouvelle orientation qui guide cette nouvelle étape de notre cheminement national en route vers le discernement de notre mission.

  • L’image de l’arbre a été choisie afin de représenter notre cheminement de croissance autour des trois piliers de la CVX :

    • Les racines: La vie de Communauté enracinée dans la spiritualité ignatienne et le Charisme CVX.

    • Le tronc, les branches et les feuilles: La Communauté locale, lieu d’engagement à la CVX nationale et mondiale.

    • Les fruits: La Communauté,  lieu  de discernement et d’envoi en mission.

  • La relecture de notre histoire nous permet d’accueillir les dons reçus, de les apprécier. Nous réalisons également notre responsabilité, non seulement de garder la richesse de ce cheminement, mais aussi de l’approfondir et de la transmettre aux nouveaux membres de notre Communauté.  À ce propos, le projet 169 de la CVX Mondiale nous rappelle que :

« Nous avons le devoir de faire connaître ce mode de vie, afin qu’il puisse être reconnu par ceux qui cherchent une telle manière de suivre le Christ et qui s’identifient dans cette vocation.

 

De nos jours, nous utilisons souvent le terme ‘‘trois piliers’’ (Spiritualité, Communauté et Mission) pour résumer les dimensions essentielles de notre charisme, acquises à travers notre histoire. Nous devons évaluer si chacun, et tous ensemble, nous sommes profondément intégrés et continuons d'être vivants et forts partout dans la CVX. Nous voulons éviter les lectures superficielles de notre histoire qui pourraient voir les piliers comme de simples étapes dans une séquence chronologique, ou une juxtaposition de couches dans une hiérarchie qui valorise l'une par rapport aux autres. Cette triade doit constituer un cercle vif, se renforçant mutuellement, dont le pouvoir intégré est perceptiblement exprimé dans la vie quotidienne CVX de chaque membre, de chaque communauté et de tout le Corps.»

Extrait du Projet 169 de la CVX Mondiale

CVX Canada français 2017 - 2020

  • facebook-square
  • Twitter Square
  • Google Square