MEDITATIONS MARIE, MODÈLE DE NOTRE MISSION

Depuis ses origines, La CVX a une "dévotion particulière à Marie de l'Annonciation" La prière de Marie à l'Annonciation, l'un des moments les plus importants de sa vie, est un modèle pour notre propre prière. Elle a demandé à être totalement ouverte à tout ce que Dieu lui a demandé : Voici la servante du Seigneur; qu'il me soit fait selon ta parole nous dit Luc. C'est la prière chrétienne de base, celle que Jésus a priée dans le jardin, celle que nous répétons chaque fois que nous disons la prière que Jésus nous a enseignée: que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

 

Il est bon de se rappeler que le numéro 9 des 'Principes Généraux, met l'accent sur notre union avec, Marie, et sur la dimension mariale de Marie de notre spiritualité.

 

Dans the PG 9 nous lisons:

Notre spiritualité étant centrée sur le Christ, nous voyons le rôle de la Vierge Marie en relation avec lui: elle est le modèle de notre collaboration à la mission du Christ. La coopération de Marie avec Dieu commença par son "oui" dans le mystère de l'Annonciation‑Incarnation. Son service efficace, comme lors de sa visite à Elisabeth, et sa solidarité avec les pauvres, comme dans le Magnificat, font d'elle une inspiration pour notre action en faveur de la justice dans le monde d'aujourd'hui.

Cette coopération continuelle, pendant toute sa vie, à la mission de son Fils nous inspire de nous donner totalement à Dieu en union avec Marie, qui, en acceptant les desseins de Dieu, devint notre Mère et la Mère de tous les hommes et femmes. Ainsi nous confirmons notre mission de service du monde, reçue au baptême et à la confirmation. Nous honorons Marie, la Mère de Dieu, d'une manière spéciale et nous nous confions en son intercession pour réaliser notre vocation.

 

Alors Marie est, pour nous, un modèle vivant à la suivre. Elle fait-partie de l'histoire de Jésus; Elle ne conduit pas à l'union avec le Christ car nous sommes déjà unis avec Lui par notre baptême, elle nous conduit plutôt à un approfondissement et une intensification de cette union lors, que dans les Exercices Spirituel nous la contemplons dans l'Annonciation et L’incarnation.

 

Paul nous dit dans sa lettre à la communauté Éphésiens; L’Annonciation de l'ange introduit Marie dans le mystère du Christ, en qui Dieu a béni toute l'humanité, par dessein éternel pour que nous soyons "saints et immaculés en sa présence". Cette bénédiction a atteint Marie de façon toute particulière elle est bénie entre les femmes, elle est "comblée de grâce" nous dis Luc 1, 28; elle est aimée de Dieu éternellement en son Fils bien-aimé et elle est choisie éternellement pour être la Mère de ce Fils.

 

L'Évangéliste Luc nous dit de Marie : "Bénie sois-tu, toi qui as cru": quant à Marie, elle conservait avec soin toutes ces choses, les méditant en son cœur. Alors Marie est la mémoire de la CVX et ainsi de L'Église. Qu’être mère signifie être une mémoire vivante, ceci signifie conserver avec soin et méditer en son cœur tous les évènements de notre vie -joyeux ou tristes.

 

A l'Annonciation, en se déclarant "servante du Seigneur", Marie se soumet précisément à la médiation unique de Jésus-Christ, acceptant d'être sa Mère.

Marie devient ainsi "compagne singulière et généreuse du Messie et Rédempteur et son "ardente charité", issue de sa "plénitude de grâces", embrasse tous ceux que le Christ vient sauver. Son rôle est de médiation et d'intercession qui dure éternellement.

 

Notre méditation sur le Oui de Marie est une réponse de foi. Marie, comme nous Elle est appelée. Et elle doit répondre. C'est un Oui total à son Seigneur. C'est la remise d'elle-même entre les mains de son Dieu. C'est l'acceptation de sa vocation, dont le passage des années précisera la portée et les conséquences. L'unité se réalise entre la personne qu'elle est et la mission qu'elle reçoit. L'unicité de la personne et la participation à la mission, "d'être" et "d'agir" sont donc réunis.

 

En elle s'opère l'union de Dieu qui sauve et de l'humanité sauvée. La mission qu’elle reçoit l'associe à l'histoire du salut du monde. Marie devient le trait d'union entre ciel et terre le lieu terrestre ou la source de la vie vient de jaillir et d’où elle goûtera à flots sur l'humanité, car en Marie aucune résistance ne lui barre la route. Elle est disponibilité totale. Elle est la servante du Seigneur et lui sera fait selon Sa parole.

 

La vie de Marie, dans toute sa générosité, est reliée par ce petit mot Oui. Toutes les années qui ont précédé ce moment viennent s'y jeter et tout le reste de sa vie en découle. La grâce de Dieu lui permet de prononcer ce Oui et, en le disant, elle permet à la grâce de Dieu d'œuvrer en elle. Elle oriente son être tout entier vers Dieu et s'éloigne de l’égoïsme et la rend complètement transparente pour qu’à travers elle la Lumière dans sa plénitude puisse venir dans le monde. Alors elle crée la place dont Dieu a besoin pour devenir Rédempteur. Jésus est l'incarnation du Oui de Marie, le fruit de son fiat. Son fiat ne limite en rien sa personnalité; en fait, il lui apporte la réalisation totale et est le prototype de toute fécondité chrétienne.

 

Pour accomplir cette mission de médiation le Seigneur Dieu a demandé à Marie le Oui. En nous incitant à prier les mystères du Christ, à rechercher la connaissance intime du Seigneur pour pouvoir en son Esprit faire les choix et prendre les décisions qui incarnent dans la CVX notre Oui.

 

Dans le quotidien Ignace nous fait toujours avoir recours à Marie, Notre Mère, pour apprendre comment entrer en colloque avec son Fils et pour saisir comment dire Oui au Dieu son Père. Cet accompagnement de Marie inspire toujours le chemin de la Communauté Vie Chrétienne dans notre manière de traduire le Règne ici et aujourd'hui. Sans doute, rien dans l'Évangile ne nous renseigne sur le mode comment Marie a accompli l'évangélisation.

 

Alors Le Seigneur ne nous appelle pas à copier la manière dont Marie a incarné le Oui, même pas à l'imiter. Pourtant la manière concrète à laquelle le Seigneur appelle chacun de nous dans la Communauté Vie Chrétienne, pour réaliser le Règne sera toujours inspirée par le dynamisme qui est à la base de l'agir de Marie. Ce dynamisme est d'abord et toujours marqué par le caractère radical du Oui. Cette radicalité pousse la Communauté Vie Chrétienne, à l'exemple de Marie, à ne rien connaitre que l'Évangile, que tout l'Évangile. Souvent nous nous encombrons de slogans, de problèmes secondaires et de doutes pour le plaisir de douter. Sans doute nos vies sont, complexes et nos organisations compliquées, mais c'est une raison de plus, de revenir au sens radical de ce Oui de Marie, qu'Ignace situe au milieu du bouillonnement qui marque la vie de nous tous et toutes dans la CVX.

 

En conclusion la bonne nouvelle, c'est qu'il existe un guide, une sorte de boussole intérieure, et qu'il réside en chacun de nous. Comme le disent les Écritures, « l'amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné » (Romains 5:5). Ce Saint-Esprit, décrit dans l'évangile de Jean comme un « avocat » (Jean 14 :16), qui nous guide tous et toutes dans notre quotidiens. Le Saint-Esprit est tout entier pour nous, plus que nous ne le sommes pour nous-mêmes, semble-t-il. Cela nous donne à tous et toutes un tel espoir – maintenant nous n'avons plus à vivre seuls, ni même à vivre parfaitement « correctement ». Notre vie nous sera « faite », comme cela s'est produit avec le Oui Marie (voir Luc 1:38).

 

Prions:

Nous venons à toi Mère de notre Seigneur et Mère de nous tous pour te remercier de ton Oui qui nous a donné l'incarnation du Oui même de Dieu et a donné sa plénitude à la vie. Nous te demandons, enseigne-nous à te suivre en prononçant notre Oui avec foi et courage. Tu connais ce que coûte de vivre le Oui protège le nôtre dans l'intégrité et dans la joie. Demande à ton Fils divin '" qu'il nous accorde la grâce de toujours répéter notre Oui en nous en remettant toujours plus et d'expérimenter comment cela accroit le sens profond de notre vie. Puissions-nous sous ton inspiration aider à bâtir le Royaume de Dieu maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.

 

Question: 

​Prenons un petit moment pour réfléchir la question suivante : Comme membre de la CVX nous désirons participer a le changement de l’humanité, c’est-à-dire notre monde et même l’Église, en quoi la présence et l’invocation de Marie peut-elle nous aider?